Photo du jour: Campagne de vaccination ou source de contamination ?

0
44




Lors d’une conférence de presse tenue hier, le ministre de la Santé Faouzi Mehdi a annoncé le lancement des journées portes ouvertes pendant les deux jours de l’Aid Al Adha soit les 20 et 21 juillet 2021 pour vacciner les plus de 18 et 45 ans.

Une bonne nouvelle pour les citoyens ayant attendu impatiemment l’arrivée des doses du vaccin anti-Covid19 pour se faire protéger contre le virus.

Etant sous le feu des critiques, Sinopharm et AstraZeneca étaient les vaccins choisis par les autorités pour immuniser les catégories concernées.

De ce fait, de nombreuses personnes se sont mobilisées pour lancer une large campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux en vue d’inciter les citoyens à se faire vacciner dans le but d’atteindre l’immunité collective.

Des centaines de personnes se sont, par conséquent, rendues aux centres régionaux de vaccination pour se faire vacciner, hélas, ces dernières étaient contraintes de faire la queue pendant des heures sous le soleil.

Un encombrement a été enregistré dans la majorité des gouvernorats dont Nabeul, Béja, Mehdia et Sfax.

S’ajoute à cela, le non-respect du protocole sanitaire décrété par les autorités notamment le port du masque et la distanciation sociale.

Un démarrage tardif, des défaillances organisationnelles et un nombre limité de vaccins face à un grand nombre de citoyens souhaitant se faire immuniser.

La photo du jour nous vient aujourd’hui du Palais des congrès où des files d’attente interminables ont été enregistrées à cause des problèmes logistiques ayant marqué la campagne en question.

Alors que les citoyens étaient au rendez-vous, le ministère de la Santé a raté une occasion en or pour faire oublier ses anciens échecs communicationnels.

En contrepartie, le ministère de tutelle a fait preuve cette fois-ci d’insouciance !




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!






Source: tunisienumerique